polyphenol-catechine-molecule

En France, le vin est consommé depuis plusieurs siècles et fait partie intégrante de la culture française. La consommation de vin a longtemps été associée à des bienfaits pour la santé, notamment en ce qui concerne le cœur et les artères. Diverses études ont été menées afin d’en avérer les dires.

Alors, est ce que boire un verre de vin par jour est bon pour la santé ?

 

David Spiegelhalter, professeur à l’Université de Cambridge, a évalué les données disponibles sur les effets du vin sur la santé. Selon lui, boire un verre de vin par jour réduit le risque de mortalité toutes causes confondues d’environ 12%. Cet effet est similaire à celui observé pour l’activité physique régulière ou pour ne pas fumer. Le professeur Spiegelhalter explique que cet effet bénéfique du vin peut être attribué à plusieurs facteurs : le vin contient des composés phénoliques qui ont des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires ; il a également un effet bénéfique sur le cholestérol et aide à prévenir les maladies cardiovasculaires ; enfin, il semble avoir un effet protecteur contre certains types de cancer.

Les recherches menées par Sir David Spiegelhalter sont parues sur The Lancet, revue scientifique britannique de prestige.

 

 

Victoria Taylor, nutritionniste chez Alcool info service, explique que les bienfaits du vin sont principalement attribuables aux composés phénoliques qu’il contient. Ces composés agissent comme antioxydants en neutralisant les radicaux libres responsables du stress oxydatif cellulaire qui peut provoquer des maladies chroniques telles que cancer ou maladies cardiovasculaires. Les polyphénols contenus dans le vin rouge semblent avoir des propriétés particulièrement intéressantes pour la santé : ils inhibent l’agrégation plaquettaire (responsable des accidents vasculaires cerveaux), diminuent la production de mauvais cholestérol (LDL) et augmentent la production de bon cholestérol (HDL).

Comment bien choisir son vin pour profiter de ses bienfaits sur la santé ?

Le vin rouge est riche en antioxydants, qui protègent les cellules du corps contre les dommages causés par les radicaux libres. Les antioxydants peuvent également aider à prévenir certaines maladies cardiaques et cancers. Le vin rouge contient également des composés phénoliques qui aident à réduire le risque de maladies neurodégénératives telles que Alzheimer et Parkinson.

Le vin blanc contient moins de composés phénoliques que le vin rouge, mais il est riche en autres composés bénéfiques pour la santé tels que les polyphénols et les flavonoïdes. Les polyphénols aident à prévenir l’oxydation des LDL (mauvais cholestérol) et peuvent donc réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Les flavonoïdes ont également des propriétés anti-inflammatoires et peuvent donc être utiles dans le traitement de certaines maladies chroniques comme l’arthrite rhumatoïde.

Cet article vous a plu ? Vous trouverez d’autres articles ici !

 

 

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *