Plus d’une quinzaine de tailles de bouteilles de vin différentes sont à la disposition des viticulteurs. Leurs noms, bibliques ou empruntés aux rois d’Israël, remontent pour la plupart au 18ᵉ siècle. Découvrons ensemble comment les nommer et quelles sont leurs spécificités.

2 catégories de formats de bouteilles de vin.

Les bouteilles les plus répandues.

Parmi les différentes tailles de bouteilles, on distingue 2 catégories. Les formats communs, à la fabrication industrielle, et ceux d’exception, réalisés sur mesure ou à l’usage exclusif des vignerons.

La bouteille, avec ses 75cl, est la taille de référence dans le monde viticole.

Plus petite, proposée dans les restaurants, on trouve la Fillette. D’une contenance de 0,375 l, deux fois plus petite qu’une bouteille classique.

Vient plus loin le Magnum qui renferme 1,5 l de liquide.

Puis enfin, le Jéroboam, une bouteille de 3 litres.

Les bouteilles d’exception

Les bouteilles de taille supérieure sont plus rares, car plus chères à fabriquer, et difficiles à stocker ou manipuler. On trouve dans l’ordre croissant :

  • Réhoboam 4,5 l
  • Mathusalem 6 l
  • Salmanazar 9 l
  • Balthazar 12 l
  • Nabuchodonosor 15 l
  • Melchior 18 l
  • Souverain 26,25 l
  • Primat 27 l
  • Midas 30 l

La taille d’une bouteille influence-t-elle la qualité du vin ?

Si elles ne sont que rarement commercialisées, ces tailles de bouteilles offrent aux viticulteurs des contenants plus grands où le vin comme le champagne vieilliront dans un environnement idéal.

Vous l’aurez peut-être remarqué, les grandes bouteilles, possèdent le même goulot qu’une bouteille de 75 cl. Les échanges de gaz entre le vin et l’extérieur perdent en densité, ce qui ralenti l’oxygénation et améliore le vieillissement du vin. Les bouteilles de 18 ou 30 litres sont ainsi parfaites pour faire mûrir des vins de plus de 15 ans.

75 cl, la taille standard qui enchante votre cave.

Pour autant, la taille standard, même pour un millésime, reste depuis le 19e siècle, la bouteille de 75 cl. Si la forme varie d’une région à l’autre, la contenance est toujours la même. La bouteille de couleur verte protège des UV et mesure entre 30 cm de haut pour un Bordeaux, et 37 cm pour un vin alsacien.

Pourquoi 75 cl et pas un litre ?

C’est au 19ᵉ siècle que les producteurs français ont démocratisé cette taille de bouteille. À l’époque, les plus gros importateurs se trouvaient de l’autre côté de La Manche. Or, les Anglais utilisent le gallon et non le litre. Il a donc fallu trouver un compromis facilitant la conversion. Le calcul fût le suivant :

1 gallon = 4,5 litres = 6 X 0,75 l.

C’était décidé, on livrerait des caisses de 6 ou 12 bouteilles de 75 cl !

La bouteille classique permet de servir 6 verres, c’est pourquoi, lorsque vous recevez du monde, n’hésitez pas à gâter vos convives en mettant sur la table un Magnum ou un Jéroboam. La qualité du vin n’en sera que meilleure et vous montrerez à vos invités que malgré les croyances établies, parfois, la taille compte quand il s’agit de plaisir.

 

 

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.